mercredi 15 juin 2011

De pages en pages

Je viens de terminer La Vie très privée de Mr Sim de Jonathan Coe

image

Et, malgré ses qualités, ce livre m’a déçu. Dès le départ, j’ai eu du mal à me plonger dans l’histoire. Cet homme déprimé qui semble se laisser porter par les événements, sans prendre de décision, me déprimait moi-même. Ensuite, au gré de ses rencontres, je me suis dit qu’il pouvait peut-être lui arriver des choses intéressantes. Alors qu’il traverse l’Angleterre pour se rendre en Ecosse, il se met à parler à son GPS et à comparer le calme et la disponibilité de celui-ci à ceux de son ex-épouse. Autant dire que la pauvre femme ne sort pas gagnante de la comparaison… Mais ce léger grain de folie est presque le seul de l’ouvrage.

Alors que Mr Sim avance dans ses pérégrinations, divers pans de son passé et de sa personnalité sont mis en avant. Le tout est fait souvent de manière fortuite : il parcourt une lettre qui ne lui est pas destinée, déchiffre un journal intime… Je crois que c’est ce que j’ai préféré dans le livre, cette manière qu’a l’écrit de surgir dans la vie du personnage et de lui apporter une clé pour avancer.

L’écriture est ainsi présente jusqu’aux dernières pages… que je n’ai pas du tout aimé. Je ne vais bien sûr pas vous dévoiler la fin, mais avoir fait tout ce chemin pour en arriver là m’a passablement dépassé. L’auteur aurait pu terminer son livre cinq pages plus tôt et j’aurais sans doute été plus satisfaite. Tant pis pour moi.

A propos : évitez de lire le résumé au dos du livre, il en dit bien trop sur l’histoire.

1 commentaire:

  1. oh je deteste les resumes derriere en tout cas je note...;o)

    RépondreSupprimer