mardi 26 octobre 2010

lundi 11 octobre 2010

Travail manuel

Ce n’est pas parce que je suis en congé maternité que je reste à rien faire… même si j’ai l’impression de ne pas beaucoup avancer dans mes projets…

L’automne a pourtant commencé, apportant avec lui les premiers frimas, annonciateurs d’hiver. Or, la citrouille congelée ne fait pas partie de mes plats préférés. Donc, il me fallait penser à couvrir ce bébé Citrouille, même quand il sera porté en écharpe lors de nos prochaines promenades.

P1000790

Comme d’habitude, un chat s’est inséré sur la photo !

Cette “couverture de manteau” devrait permettre au vent d’éviter de se glisser sur les côtés de l’écharpe. J’ai peur qu’elle soit un peu trop étroite mais, hé, vous savez quoi : la laine, c’est extensible ! Et puis, je suis fière de moi, parce que ce modèle a encore contribué un peu plus à mon processus de déstockage (j’attends impatiemment d’avoir évacué assez de pelotes pour avoir le droit d’en racheter… notamment pour tricoter ça , que je trouve extrêmement confortable – à l’oeil- dans cette version)

Mais j’ai aussi “couturé” un peu, et la couverture de la Citrouille avance doucettement (vous remarquerez mon choix très évolué de vocabulaire)

P1000792 deux sue Bonnet de plus

P1000791 et deux étoiles jolies pour briller dans la nuit…

Normalement, je n’ai plus que deux blocs à réaliser, après, je jouerai sur des bandes intermédiaires jusqu’à avoir terminé… Si, si, c’est possible avant la naissance… La citrouille n’est pas encore mûre, d’abord !

mardi 5 octobre 2010

Not Desperate Housewive

Alors que j’entame mon année de mère au foyer (et que j’attends comme chaque mardi la diffusion des épisodes de ce soir), il est temps de poser une question cruciale : quelle Desperate Housewive suis-je donc ? J’adorerais posséder le talent culinaire de Bree… mais, sans égaler heureusement ses ratages, me sens infiniment plus proche de Susan… Hélas, mon appartement est loin de ressembler à un havre méticuleusement ordonné.
Petite revue de détail…

La parfaite mère au foyer Mais je…
prépare des cookies maison pour ses enfants pour les accueillir après l’école (et les cuisine même avec eux le mercredi pour leur donner le goût des bonnes choses) n’emmène jamais ces biscuits à la sortie des classes et elle doit attendre d’être rentrée à la maison pour les déguster
est bien sûr inscrite à une fédération de parents d’élèves sais que je ne pourrai pas assister à toutes les réunions
n’est jamais en retard sur ses lessives à faire suis nettement moins efficace sur le repassage (les vêtements chiffonnés, c’est à la mode, non ?)
coud et tricote pour toute sa famille enfin… au moins un vêtement par an
a toujours dans son congélateur ou ses placards de quoi nourrir des invités imprévus surtout s’ils aiment les pâtes au beurre
lit une histoire tous les soirs au coucher à ses enfants préfère quand elle est courte pour aller vite m’installer dans le canapé

Alors, suis-je une mère parfaite ou une mère indigne ?

Je crois que je suis une mère, tout simplement…